(c) Ahlstrom
Recherche par entreprise ou par secteur
  • 4.000 usines référencées
  • 25.000 responsables techniques
  • Accès complet réservé aux abonnés
  • Cliquez ici pour en profiter
  • Abonnez-vous dès aujourd’hui

Le processus d'achat dans l'industrie

Un circuit complexe aux intervenants multiples


Dans les entreprises industrielles, l’organisation des achats varie selon différents paramètres comme la taille de l’entreprise (PME ou multinationale), son organisation (présence ou non d’un ERP), sa structure (mono ou multi site) ou la complexité du process de fabrication.

En effet, si les achats dits « MRO » (achats généraux hors production) sont le plus souvent un acte « administratif », les achats d’équipement, de travaux ou de services qui s’inscrivent dans le cadre du process industriel, requièrent pour leur part une compétence technique car ils impactent directement la performance et la qualité de la production.

La décision d’achat est donc le plus souvent issue d’une concertation de différents intervenants, impliqués directement ou indirectement par le choix d’un nouvel équipement, rarement par un individu isolé.

C’est pourquoi, dans de nombreuses entreprises, les sites disposent souvent d’une certaine indépendance pour la gestion de leurs achats. Les directions techniques (travaux neuf, production, maintenance…) sont généralement habilitées à passer commande de leurs achats d’équipement ou de services, dans la limite d’un certain volume. Passée cette limite, est requise l’approbation de la Direction des achats, souvent située au niveau du siège.

Sur les sites les plus importants, les services achats décentralisés possèdent les compétences techniques indispensables pour le choix des équipements de production. Dans ce cas, la Direction des achats au siège n’intervient le plus souvent que pour la négociation finale et joue un rôle purement administratif.

Dans les sociétés d’ingénierie, le circuit est encore différent et plusieurs modèles peuvent être adoptés suivant les projets : le plus souvent, le rôle de l’ingénierie englobe l’identification des fournisseurs potentiels (sourcing), les appels d’offres, les négociations commerciales et s’étend jusqu’à la passation des commandes (procurement) pour le compte du client qui en assure lui même le financement. Dans le cadre des contrats « clé-en-main », l’ingénierie peut intervenir jusqu’au financement des achats.



Pour vous aider à cibler directement le bon interlocuteur, nous avons identifié pour vous les principales fonctions stratégiques de l’entreprise industrielle et décrit dans une fiche technique leurs attributions les plus courantes.

Pour vous permettre de diffuser immédiatement votre message commercial aux principaux décideurs des grands sites industriels, nous avons créé des « packs marketing » ciblés réunissant les fonctions impliquées dans chaque marché.



> Consultez-ici les fiches techniques des principales fonctions industrielles

> Découvrez-ici nos packs marketing pour réussir votre prochain emailing